07 septembre 2008

Les deux zincs

Nous sommes arrivés dans ce petit village sans âmes remuantes à au moins 500 mètres. Le restaurant indiqué par le propriétaire du gîte était là.
Je passe un coup d'oeil et je vois un bar comme on peut connaître encore en campagne avec les habitués du coin.
Mouai pour un restau un peu glauque mais bon. Le menu oui pas mal mais si la salle ressemble au bar encore plus bof bof
Le temps passait et il a fallut se décider et nous sommes rentrés. Et là un décor un peu loufoque comme les prorprios je pense. Avec une petite scene juste à l'entrée des cuisines, un piano bar. Il y a souvent des concerts et des petits scenettes nous a-t-on dit, en tous les cas une super cuisine je le confesse
DSC_0933  DSC_0935
En entrée foie gras pour lui et pour moi un trio autour du saumon ( oui oui je sais cela tourne à l'obsession presque mais bon : tartare, en rilette et en tranches
DSC_0936 DSC_0937

Ensuite lui pris un mixed grill avec des flans de légumes, et moi noisette d'agneau forestière un régal

DSC_0938 DSC_0939

Pour le dessert je fus victime d'une cruauté sans mot. En effet à la carte il y avait THE Dessert le fondant au chocolat et en plus il pouvait etre agrémenté d'un parfum. Et devinez quoi il y a avait version After Eight. A la commande je ne me tenais plus trop bien, eh plouf patatra ben non il n'y en a plus.
La serveuse était bien embêtée devant ma mine déconfite et je pense qu'elle a bien du me dire 10 fois qu'elle était désolée. Afin de ne pas etre déçue je me suis rabattue sur un café gourmand et lui pris un fondant version caramel!

DSC_0941 DSC_0940

En tout cas ce fut une super soirée, et je n'ai pas du tout était déçue. Comme quoi parfois il ne faut pas se fier à sa première impression

L'auberge des Deux Zincs

1, route de nogent
78113 Bourdonné

Tel: 01 34 87 00 78 

Posté par ptitminou à 00:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Les deux zincs

    ma pauvre j'imagine d'ici ta mine déconfite lol En tout ça avait l'air bien délicieux, comme quoi

    Posté par cecilou, 07 septembre 2008 à 12:03 | | Répondre
Nouveau commentaire